Comment voter?

Comment voter?

Comment voter?

Le 7 mars prochain, les Villarois·e·s de plus de 18 ans, suisses ou détenteurs d’un permis C (domiciliés dans le Canton depuis au moins 5 ans) auront la chance de pouvoir réélire et élire leurs conseillers communaux et généraux. Conscients de la complexité du système électoral suisse, le parti socialiste tient à apporter un peu de transparence. Ce texte vise à expliquer, grâce à des exemples, les principales manières de voter ainsi que leurs conséquences.

La façon de procéder est exactement la même selon que l’on élit les membres du conseil communal ou ceux du conseil général. Il faut également savoir que les élections auront lieu au scrutin proportionnel et que lorsque nous votons, nous accordons toujours une voix au parti et une voix au candidat.

Pour terminer l’action, il convient de glisser la petite liste dans la petite enveloppe de la même couleur. Une fois les deux petites enveloppes fermées (une pour le conseil général, une pour le conseil communal), il faudra les mettre dans la grande enveloppe grise. Celle-ci peut être :

  • Envoyée par poste. Dans ce cas, il faudra affranchir l’enveloppe et la signer.
  • Posée dans la boîte aux lettres communale. Dans ce cas, pas besoin d’affranchir mais il faut signer.
  • Apportée personnellement, le dimanche 7 mars, au bureau de vote, entre 10h00 et 12h00.

1. La façon la plus simple ; voter compact !

Il suffit de prendre la liste pré-imprimée (liste N° 2, Parti socialiste) et la glisser dans la petite enveloppe de la même couleur. C’est valable pour le Conseil communal et pour le Conseil général. Lorsque le vote est compact, les conséquences sont les suivantes :

  • Conseil communal ; le parti obtient 9 voix, et chacun·e des candidat·e·s obtient une voix.
  • Conseil général; le parti obtient 50 voix, et chacun·e des candidat·e·s obtient une voix.

2. Modifier une liste pré-imprimée : le panachage.

On peut modifier une liste pré-imprimée en y ajoutant des noms issus de personnes d’un autre parti. P.ex. ajouter à la liste du PS des candidats issus du parti des Verts ou du PCS-CG.

Les conséquences:

  • Conseil communal ; le PS obtient 8 voix, le parti des verts obtient 1 voix et chacun-e des candidat-e-s obtient une voix.
  • Conseil général; le parti des verts ou du PCS-CG obtient p.ex. 3 voix, le PS obtient alors 47 voix, et ainsi de suite, en fonction du nombre de candidat·e·s ajoutés.

3. Remplir la liste vierge.

Prendre la liste vierge et voter pour le-la candidat·e de son choix. Mettre en en-tête le numéro de liste de son choix apporte des suffrages au Parti, même s’il y a d’autres noms sur la liste.

Le scrutin étant proportionnel, il y aura d’abord une répartition des sièges entre les différents partis, en fonction du nombre de voix obtenues par chacun·e. Ainsi, p.ex., si un parti détient 22% des voix, il obtient 22% des sièges. Ensuite, les candidat·e·s élu·e·s sont celles et ceux qui ont obtenu le plus de voix sur leur liste.

Attention, il n’est pas possible :

  • se mettre des remarques personnelles sur la liste (positives ou négatives).
  • de répéter un nom (le cumul est interdit).
  • d’ajouter le nom d’une personne qui n’est pas candidate.
  • de mettre deux listes dans une même petite enveloppe.

Vidéo explicative: